De Moab a Page

27/05/2016 - Pays : - Imprimer ce message

Journée de transit pour se rapprocher des gorges du Colorado. Sur le chemin on fait un petit détour pour aller voir la zones de Needles, dans la partie sud du Canyonlands National Park. Enfin, le petit détour fait plus de 100 km. En fait on devient un peu blasé et après le point de vue du Cheval Mort, cette zone ne mérite pas vraiment le détour. Sauf peut-être le Newspaper Wall, un mur gravé de pétroglyphes sur le chemin, de différentes époques comme on peut le deviner en regardant les styles graphiques…

Maxime a Needles

Petroglyphes Petroglyphes

Sur la route de Page, on passe à proximité de Monument Valley. De quoi donner envie de réviser les grands classiques du Western. Et de faire des photos pour dire : j’y étais…

Monument Valley Monument Valley Monument Valley

Arrivée à Page pas trop tard grâce à la différence d’heure entre l’état de Utah (ou se situe Moab) et l’Arizona (ou se situe Page), 2 états qui sont pourtant sur la même longitude (surprenant…). Page est une ville crée en 1950. Avant : le désert et sans doute quelques Native Americans. Puis il y eut le projet de construire un barrage sur le Colorado. Ce qui fut fait. Pas mal de monde arriva, construisit et repartit. Puis comme il y avait une source d’eau avec la retenue au barrage (le lac Powell), ils ont décidé la construction d’une centrale thermique au charbon. Les gens revinrent et cette fois restèrent. Depuis le tourisme s’est développé, principalement lié au nautisme. Pour en savoir plus, je vous renvoie a un message daté de l’an dernier (le 18 juillet 2015) dans lequel je relate la journée passée avec Sylvestre Nelly et Solal sur ce lac Powell (c’était mon cadeau d’anniversaire de mes 60 ans).

Cette fois, toujours dans un cadre nautique, j’ai prévu une descente du Colorado, la partie la moins agitée, sans rapide, du barrage de Page au Lees Ferry. Près de 25 km en rafting par la société Colorado River Discovery (www.RaftTheCanyon.com) qui propose différents circuits. Très bonne adresse et des prix raisonnables. Avis aux amateurs, ils recrutent actuellement pour piloter les descentes en rafting, servir au bar ou travailler en caisse. Les personnes précédemment discriminées (Native Navajos females principalement…) sont particulièrement incitées à déposer leur candidature…

Le soir, apres avoir été faire un tour au Lac Powell, je soigne papa avec le médicament qui apparemment fait le plus d’effet contre son rhume : la Margarita dans un restaurant mexicain : le Fiesta Mexicana Family restaurant… Si vous parlez espagnol, vous aurez un avantage sur ceux qui parlent anglais, notamment si vous voulez emmener le Doggy Bag (nos restes sont partis à la poubelle, mon anglais n’ayant pas été compris par le serveur).

Maxime au lac Powell

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Patrick Ledru Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.